L’index sur l’égalité femmes-hommes mesure l’efficacité des politiques menées par l’entreprise en matière d’égalité professionnelle.

Chaque année, au 1er mars, au titre de l’année N-1, toutes les entreprises doivent calculer une note globale et publier cet index. Cette note est un score sur 100, basé sur les quatre critères suivants :

 

1# Indicateur d’écart de rémunération : 39/40
L’indicateur se calcule à partir de la moyenne de la rémunération des femmes comparée à celle des hommes pour chacun des 16 groupes correspondants aux 4 tranches d’âges (moins de 30 ans ; de 30 à 39 ans ; de 40 à 49 ans ; 50 ans et plus) et aux 4 CSP (ouvriers, employés, techniciens et agents de maîtrise, ingénieurs et cadres).

 

2# Indicateur d’écart de répartition des augmentations individuelles entre les femmes et les hommes : 25/35
L’indicateur se calcule en comparant le pourcentage de salariés augmentés parmi les hommes et parmi les femmes pour chacun des 4 groupes de CSP comptant au moins 10 salariés de l’un et de l’autre sexe.

 

3# Indicateur de pourcentage de salariées augmentées dans l’année de leur retour de congé de maternité : 0/15
L’indicateur concerne les salariées qui sont rentrées de congé de maternité durant la période de référence annuelle. Parmi ces salariées, seules sont prises en compte celles ayant eu un congé maternité durant lequel des augmentations salariales ont eu lieu. L’indicateur se calcule en comparant le nombre de salariées ayant bénéficié d’une augmentation à leur retour de congé maternité, avant la fin l’année de référence, au nombre total de salariées de retour de congé maternité.

 

4# Indicateur de nombre de personnes du sexe sous-représenté dans les 10 plus hautes rémunérations : 5/10
L’indicateur permet d’apprécier la parité parmi les dix plus hautes rémunérations de l’entreprise.

 

Le score d’Albert&Co est de 69/100, au titre de 2021.

 

L’entreprise Albert&Co s’engage à être vigilante et à mener toutes les actions nécessaires concernant le retour de congé maternité des salariées. A compter du 1er janvier 2022, la direction d’Albert&Co s’est engagée à appliquer systématiquement le rattrapage salarial permettant à la salariée de bénéficier d’une augmentation de rémunération lorsque d’autres salariés de la même catégorie ont bénéficié d’une augmentation durant son congé de maternité.