L’Eco conception, créatrice de valeur pour l’entreprise

Eco conception - Albert&Co

Dans nos précédents articles, nous évoquions la préoccupation première des entreprises : régler les urgences liées à cette situation économique incertaine : livrer les clients, limiter au mieux les soubresauts liés aux pénuries à venir, avoir une visibilité sur les besoins clients, préserver la relation avec ses fournisseurs stratégiques et surtout limiter la casse financière pour l’entreprise.

Même si la nécessité de traiter le court terme s’impose et c’est bien compréhensible, il faut penser également à se projeter et penser à faire mieux pour l’avenir. Gagner en performance.

L’éco conception est un levier générateur de valeur et les achats sont clé pour la bonne conduite des opérations.

L’éco conception au fait, c’est quoi ?

Il s’agit d’intégrer des caractéristiques environnementales dans la conception des produits en vue d’améliorer la performance environnementale du produit tout au long de son cycle de vie : réduction des matières premières, remplacement des matières polluantes, réduction de la consommation d’énergie lors de l’utilisation du produit, possibilité de recycler ou de réutiliser le produit ou l’une de ses composantes en fin de vie, diminution des volumes d’entreposage, réduction de l’emballage, une conception du produit optimisée (pour faciliter son démantèlement et son recyclage, pour faciliter sa maintenance ou pour réduire sa consommation d’énergie).

Quelles opportunités avec l’éco conception ?

A l’heure où les entreprises devront maintenir leur activité dans ce contexte inédit, l’éco conception est un des éléments fédérateurs essentiels à intégrer à la stratégie de l’entreprise, et doit être l’affaire de tous : de la Direction au personnel de l’entreprise. L’actualité nous montre bien que les consommateurs souhaitent de plus en plus adopter un comportement d’achat qui évolue vers des produits locaux, « verts », c’est-à-dire avec un minimum d’impact sur l’environnement. Tendance rejointe également par une réglementation européenne qui vise à donner aux entreprises plus de responsabilité environnementale (citons par exemple la réduction de l’emploi des matières dangereuses, le recyclage des matières plastiques, l’utilisation rationnelle de l’énergie).

L’éco conception constitue une formidable opportunité de maitriser ses coûts (baisse des coûts variables comme l’économie des matières premières et la baisse de la consommation d’énergie dans le processus de fabrication, baisse de ses coûts logistiques), de contribuer à la performance de l’entreprise par l’augmentation ou le maintien de ses profits, d’améliorer la fonctionnalité des produits, de quoi constituer une approche différenciatrice de la concurrence, d’innover, sans parler de l’amélioration de son image de marque en intégrant les notions de responsabilité sociétale de l’entreprise.

Et ce n’est pas l’affaire que des grandes entreprises, ce levier de croissance concerne aussi les TPE et les PME.

Quel rôle pour les achats dans l’éco conception ?

L’acheteur peut avoir un rôle de chef d’orchestre dans ce processus d’éco conception, et être le relais entre les fournisseurs, sources d’innovation, et une équipe projet pluridisciplinaire en charge de repenser la conception produit.

Les acheteurs recherchent l’efficacité, l’amélioration ou la qualité des prestations, et l’optimisation des coûts globaux au sein d’une chaine de valeur, et en mesurent l’impact. Ils possèdent l’état d’esprit « Think out of the box » pour accompagner l’entreprise dans son processus d’amélioration continue, et peuvent être moteur de cette nouvelle façon de concevoir, notamment en s’appuyant sur des fournisseurs que l’on veut partenaires.

Henri Bergson disait : « L’avenir, ce n’est pas ce qui va nous arriver, mais ce que nous allons faire »

Alors osons, y’a plus qu’à !

logo albert

Agnès MEHU

Consultante Achats - Albert&Co

Leave a Reply